Tags : Musique | Rock

jack whiteBlues expérimental

Du blues électro, du blues expérimental, Boarding House Reach est le disque le plus risqué, le plus libre, de Jack White. : un album qui s'est fait attendre pendant 4 ans ! Celui qui a revisité le blues de Son House ou Robert Johnson  dans son duo légendaire The White Stripes, puis contribué à définir les codes du garage rock avec The Dead Weather, et The Raconteurs, Jack White s'essaie aujourd'hui à tous les genres, y compris au Rap, avec une égale réussite.

Boarding House Reach a été enregistré d’une manière totalement nouvelle pour l’artiste ;  avec entre autres l’utilisation du logiciel Pro tools, qu’il n’avait jamais utilisé jusqu’alors, préférant les bandes magnétiques. Et comme il ne faut jamais faire les choses à moitié : Jack White nous présente un album où sont convoqués tous les genres du rock au funk, en passant par l’électronique et le jazz. Ce nouvel album transcende les frontières de tous les styles qu'il a abordés dans sa carrière : Pink Floyd décompléxé, Led Zeppelin version 2018, le guitariste fait feu de tout bois, pour notre plus grand bonheur !