grand marinLily rêve d’atteindre le large et a une fascination pour le monde de la pêche. Alors, pour s’arracher à la terre, elle embarque pour l’Alaska.
Dans son premier roman, Le grand marin, Catherine Poulain nous fait partager sa passion pour l’océan en s'inspirant de ses dix années de pêche en Alaska.

Confrontée à la rudesse du climat en même temps qu’à celle des hommes, elle livre un combat sur elle-même, au-delà de l’épuisement. Elle veut être acceptée comme pêcheur dans cet univers d’hommes. Elle respecte leur travail, leur douleur, leur cri. Elle parvient à trouver sa place au sein de l'équipage.

On vit à la cadence infernale de la pêche. C’est aussi pour Lily, la découverte du sang et de la tuerie du poisson éventré encore vivant.

L’écriture est précise, pleine d’odeurs, de sensations et le rythme effréné.