Tags : Historique | Roman

niels

Et vous qu'auriez vous fait ?

Cette question est au coeur du roman Niels d'Alexis Ragougneau qui revisite le Paris de l’épuration et de ses règlements de comptes.

5 Mai 1945, Copenhague est libéré, l’Armistice va être signé. En 1943, Niels a rejoint la Résistance ; il s’est montré héroïque en devenant le maître des explosifs, pour faire sauter les trains parce qu'il a rencontré Sarah, juive, qui prend tous les risques pour sauver les siens.

En cette fin de guerre, ils attendent un enfant, s’apprêtent à reconstruire une vie paisible. Un article du Parisien Libéré  lui parvient d’une façon anonyme : «Jean François Canonnier détenu à Fresnes passera devant la cour de justice de la Seine, il sera défendu par Maître Bianchi». Jean-François, c'est son ami d’avant-guerre, écrivain, auteur de théâtre. Complices, ils ont partagé la vie du Théâtre de l’Olivier. Sous le choc et l’incompréhension, Niels part à Paris pour sauver Jean-François. En cette période d’épuration, le choc va être violent.

J'ai beaucoup aimé la façon dont sont abordés la collaboration et le mystère de l'âme humaine, la résistance et les doutes du héros sur ses actions mais aussi le monde de la culture et du théâtre pendant l'occupation. Très belles pages, particulièrement bien écrites.

Aimé aussi par Brigitte, Secondigny : Avec une contruction originale, ce roman heurte nos convictions, nous interroge sur nos comportements face à la survie…