Tags : Roman

ca raconte sarahLa douleur des sentiments.
Ça raconte Sarah, un premier roman, plonge le lecteur dans une histoire d'amour absolue, obsessionnelle et destructive entre deux jeunes femmes, portée par le le style étourdissant de Pauline Delabroy-Allard.

La narratrice, Anna, est professeure dans un lycée et mère célibataire à la vie bien rangée. Sarah est violoniste professionnelle et toujours en tournée. Ces deux jeunes trentenaires se rencontrent un soir de réveillon. Un amour dévastateur les emporte. Elles se découvrent des sentiments jusqu’alors inconnus et intenses. Mais difficile de s’aimer entre deux avions, deux trains. Leur relation est faite de séparation, d'absence, de retrouvailles et se déroule dans l’urgence, l’excès, la folie. La vie avec Sarah devient vite épuisante mais impensable sans elle. Et puis, c'est le séisme et la fuite vers Trieste...

Construit en deux parties, ce premier roman, toujours en mouvement nous happe dès les premières lignes. C’est écrit à perdre haleine, avec de très belles envolées lyriques, sur le rythme d’un coup de foudre. Quel talent pour décrire avec autant d’exaltation et de justesse la fulgurance amoureuse !

A lire absolument.