Tags : Biographie | Roman

manifesto1
L'adieu au père.


Dans un livre des plus personnels, Manifesto, Léonor de Recondo, nous touche en évoquant la mémoire et les derniers instants de son père. Avec sa plume sensible et délicate, elle nous offre un récit sincère et lumineux.

Léonor rejoint en pleine nuit sa mère, au chevet de son père, Félix de Recondo, qui vit ses derniers instants à l’hôpital. Durant toute une nuit de veille, elles l’accompagnent dans ce passage entre la vie et la mort. Tout en évoquant sa douleur, de beaux souvenirs d’enfance avec ce père artiste font surface. Parallèlement, elle invente un dialogue imaginaire entre son père et d'Ernest Hemingway où les deux hommes se racontent chacun à leur tour. L’occasion de parler de la jeunesse de Félix, de l’Espagne, de la guerre civile, de l'exil, de l'amour, d’évoquer les fantômes qui peuplent sa vie et de son amour pour l’art.

C’est beau. C’est une succession de pages d’amour et de douceur empreintes de poésie qui rendent un bien bel hommage à son père.