Tags : Policier | Roman

passagerIstanbul, fin 1945. Leon Bauer est sollicité par le consulat américain pour une dernière mission : convoyer un dissident roumain. Mais la livraison se passe mal et le « colis » se révèle lourd de secrets et de mensonges...

Comme dans L'ami allemand, Joseph Kanon tisse son intrigue en prenant pour toile de fond l'immédiate après-guerre. Après Berlin, voici le lecteur emporté à Istanbul, dans les pas de Leon Bauer. Chargé de récupérer et de convoyer un prétendu dissident roumain, cet espion par hasard se retrouve piégé avec l'homme et découvre son identité nazie. Le récit, comme les caractères, se dévoilent à petites touches. Les motivations des uns et des autres ne se devinent qu'au terme d'un suspense étonnant.

Forme et fond se répondent pour révéler toute l’ambiguïté des personnages : celle de Leon, de son « colis » mais aussi d'Istanbul, à cheval entre Orient et Occident.

Auteur(s) Kanon, Joseph (1946-...) (Auteur) ; Bitoun, Lazare (Traducteur)

Titre(s) Le passager d'Istanbul [Texte imprimé] : roman / Joseph Kanon ; traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Lazare Bitoun.

Editeur(s)Paris : Ed. du Seuil , DL 2014 (61-Lonrai : Normandie roto impr.).

Collection(s)( Seuil policiers ).

Résumé Istanbul, fin de la Seconde Guerre mondiale. Leon Bauer, sous une couverture officielle, est en fait un espion pour le consulat américain. Pour sa dernière mission, il doit récupérer un dissident roumain en possession d'importants secrets russes et le conduire en lieu sûr. Mais la livraison se passe mal. Leon est piégé avec l'homme et découvre qu'il est responsable de massacres de Juifs. Electre 2014.

Traduit de : Istanbul passage.

Sujet(s) Roman d'espionnage

Indice(s) 813 Policier

1 vol. (485 p.). couv. ill. en coul.. 23 cm

Plus d'informations