Tags : Policier

une proie trop facileEnquête à Tel-Aviv.

Yishaï Sarida lauréat du Grand Prix de Littérature Policière pour Le poète de Gaza en 2011, livre dans son premier roman Une proie trop facile, un récit noir et psychologique où l'intrigue se perd dans la complexité d'Israël.

Tel Aviv, de nos jours, un avocat qui végète est rappelé par l’armée israélienne pour enquêter sur le viol présumé d’une jeune soldate par un soldat promis à un avenir brillant dans l’armée. Flanqué de son assistant, Koby, l'avocat se rend au sud du pays, pour y rencontrer Almog, la victime. Cette dernière a été réformée pour dépression et vit recluse chez ses parents, ultra religieux. Au fur et à mesure l'enquête se complexifie et les figures deviennent de plus en plus en plus ambiguës.

Yishaï Sarid nous plonge dans la société israélienne d’aujourd’hui et nous conduit vers différentes pistes de réflexion : le poids de la religion et l’attachement à la terre.

Un récit sans temps mort et dépaysant à souhait dans un Israël parfois insaisissable.