Tags : Cinéma | Drame

insulteZiad Doueri, réalisateur libanais s'est servi d'une histoire personnelle pour son quatrième film, L'insulte, le récit d'un conflit entre un chrétien et un palestinien au Liban.
A Beyrouth, Toni, chrétien libanais, et Yasser réfugié palestinien se disputent pour une gouttière. Le ton monte, une insulte fuse et déclenche une bagarre. Le conflit dégénère et conduit les deux hommes devant les tribunaux.

L'affaire privée tourne à l'affaire d'état entraînant le pays au bord de l'explosion sociale. Durant le procès les avocats de chaque partie, le père et la fille, se livrent à une bataille sans merci. Les deux hommes vont être amenés à livrer leurs blessures personnelles, et révéler le passé et les faits historiques jusque là tenus secrets.
Mêlant constamment l'intime au politique, Ziad Doueiri réussit un film de procès à l'américaine, entre tension, suspense et émotion. Le jeu des acteurs reflète les contradictions et l'incompréhension mutuelle des personnages, prisonniers d'un conflit qui les dépasse. Ils incarnent leurs peuples tour à tour victimes et bourreaux et posent la question : sans reconnaissance d'une mémoire collective, une réconcilation est-elle possible ?