Tags : Cinéma | Drame

La chevauchée sauvage

mustangUn petit village turque, le dernier jour de classe. Cinq jeunes filles chahutent avec des garçons, juchées sur leurs épaules : le scandale éclate, "c'est obscène ".
Désormais la maison se transforme en prison avec comme geolière leur grand-mère, sermonnée par son fils lui reprochant son éducation trop laxiste : murs rehaussés, fenêtres grillagées, tenues modernes remplacées par des robes informes et tristes, crinières attachées.

Raconté par la benjamine, le film décrit les stratagèmes élaborés pour transgresser les lois patriarcales imposées (assister à un match de foot). Les scènes sensibles, évoquées avec pudeur, alternent avec d'autres plus drôles révélant la solidarité de cet être à cinq têtes que le destin séparera. Mustang, un film sauvage, signé Deniz Gamze Ergüven, chevauché par cinq superbes amazones.